Accueil Sport Match de football des femmes de l’Alliance Chrétienne : « Les bleus » s’imposent...

Match de football des femmes de l’Alliance Chrétienne : « Les bleus » s’imposent face aux « anges » !

51
0

Regroupés au sein d’un mouvement, les femmes de l’église de l’Alliance Chrétienne et Missionnaire du Gabon (EACMG) de Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville, se sont recréés à travers un match de football samedi 8 juin 2019, dans cette localité.

Selon la présidente du mouvement
de l’église de l’Alliance et Missionnaire du Gabon de l’église locale, Marie-Clémentine Boungouedji, l’objectif visé est d’annoncer l’evangile de christ à travers des journées récréatives.

Mais aussi du point de vue de la santé permettre aux participantes de booster leur forme physique et de s’apnouir au-delà de leurs âges.

Elle a indiquée qu’il est également question de montrer à la face du monde que les femmes chrétiennes ne sontt pas seulement celles-là qui lisent la Bible mais qui peuvent aussi jouer au football.

« Nous voulons montrer que la femme chrétienne n’est pas seulement celle là qui lit la Bible ou qui va à l’église, mais qui peut aussi s’apnouir par des activités sportives », a-t-elle expliquée.

Organisé en collaboration avec l’église mission des rachetés (« Trem ») du pasteur Emmanuel Oyegunle, cette compétition qui a opposée « les anges » et « les bleus » sur la cour de l’école publique de Ntoum 1 s’est soldé par un score de deux buts à un (2-1) en faveur des « bleus ».

« Le sport c’est aussi la santé. Et nous en tant qu’eglise de l’Alliance Chrétienne et Missionnaire du Gabon, nous avons pour mission d’évangélisation en apportant l’évangile a ceux qui ne connaissent pas le seigneur », a ajouté Mme Bougouedji.

Pour sa part, Fedy une jeune participante de l’église Trem a exprimée sa satisfaction quant à cette rencontre qui se déroulera désormais chaque année.

« Je suis venue avec joie participer à ce match de football. C’est pour moi une grâce ce type de rencontre parce qu’elle permet de se retrouver et de se connaître en tant corps du Christ », a-t-elle dit.

Willy Arnauld NGUIMBI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Or
Please enter your comment!
Please enter your name here