Accueil Economie  L’Environnement n’est pas menacé sur les plantations et pépinières d’Olam à Nanga et...

 L’Environnement n’est pas menacé sur les plantations et pépinières d’Olam à Nanga et Fera

75
0

Ndéndé, le 24 janvier 2018 (Gabon-infos.ga)-En mission d’inspection, une équipe de la direction générale de l’environnement et de la protection de la nature séjourne dans le département de la Dola (Ndéndé), dans la province de la Ngounié. Objectifs visés, rendre compte du respect du cahier de charge, dans le cadre du suivi d’évaluation des études d’impacts menées par la direction générale de l’environnement en  rapport aux plantations d’Olam. La délégation par la voix de son directeur général adjoint, le Dr Ange Simplice Moundounga, s’est satisfait des engagements pris par la société Olam lors de la signature du contrat avec l’Etat gabonais.

« Après la troisième mission d’inspection, de la direction générale de l’environnement, le constat est positif », affirme Ange Simplice Moundounga, directeur général adjoint de l’environnement et de la protection de la protection de la nature.

«  Nous sommes sur un site où Olam a mis en place un développement d’une plantation. C’est dans ce cadre, en accord avec les études d’impacts environnementales et sociales, que nous avons pris le temps nécessaire de communiquer à Olam la possibilité de faire une visite de suivi d’un plan de gestion environnementale de ce site. Nous avons commencé à visiter depuis notre arrivée les plantations en matière de vivriers et ici nous sommes dans une plantation de palmier à huile », a indiqué Ange Simplice Moundounga, directeur général adjoint de l’environnement et de la protection de la protection de la nature.

Concernant les attaques de non respect de l’environnement dont fait souvent l’objet Olam, notamment sur le palmier à huile, Ange Simplice Moundounga, a balayé du revers de la main ces élucubrations.
«  Nous prenons le temps nécessaire de regarder la situation de l’état de l’environnement et l’état d’évolution des projets mis en place par Olam au niveau de la Ngounié, notamment sur le site de Ndéndé. Ce que je peux dire, c’est que les plantations ont fait l’objet d’un processus d’études d’impacts. Nous sommes ici dans le cadre des visites d’inspections, qui sont liées aux perceptions techniques qui ont été données à Olam. Et, depuis que nous sommes là, nous pouvons le dire sans crainte de se tromper qu’effectivement de façon objective qu’Olam suit de manière extrêmement particulière et minutieuse les prescriptions que la DGEPN. De ce fait, nous avons constaté le respect de l’ensemble des points sur les lesquels nous nous sommes entendus. Nous constatons une évolution pertinente sur ses plantations. L’environnement n’est pas menacé », affirme  Simplice Moundounga, directeur général adjoint de l’environnement et de la protection de la protection de la nature..

Les résultats des études d’impacts, sont fait sur la base d’un certains nombre d’aspects techniques objectives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Or
Please enter your comment!
Please enter your name here