Accueil Economie Raffinerie de Lambaréné : Olam a investit 300.000 dollars pour augmenter sa production

Raffinerie de Lambaréné : Olam a investit 300.000 dollars pour augmenter sa production

121
0

Lambaréné, le 19 janvier 2018 (Gabon-infos.ga)- un an après le rachat  par Olam de la raffinerie de  SIAT Gabon,  l’usine d’huile de palme de  Lambaréné, a augmenté sa production journalière. Elle est passé de 20 tonnes à 40 tonnes jour et fonctionne 24 sur 24 et 7 jours sur 7. Cette hausse de la production repose sur les aménagements effectués par la société.

« Les travaux ont été effectués parce que la capacité de la raffinerie augmente, nous devons pouvoir suivre au niveau de l’embouteillage à réceptionner la grande quantité d’huile Avant nous étions à deux lignes bidons et bouteilles à  tonnes/jour avec la troisième ligne ajoutée, nous comptons produire 45 tonnes/ jour »,  a indiqué Eric Mboumba Nzoumba, chef d’atelier conditionnement huile et savon.

 

Conditionnement huile

Pour les responsables du conditionnement d’huile et du savon, les travaux effectués, augmentent la capacité de la raffinerie.

« Nous devons pouvoir suivre le niveau de l’embouteillage pour   réceptionner la grande quantité d’huile. Avant nous étions à deux lignes pour bidons et bouteilles. Les deux lignes nous permettaient de produire 20 tonnes  par jour,  avec la troisième ligne, nous comptons produire 45 tonnes jour », a indiqué Eric Mboumba Nzoumba, chef d’atelier conditionnement huile et savon.

 

Conditionnement de savon

Pour le conditionnement du savon, là bas aussi, la production  de était de  l’ordre de 13 à 15 tonnes par jour. Olam veut la doubler « Nous comptons doubler la capacité en conditionnement de savon ».

« L’usine est en travaux. Nous faisons une extension  de l’ancienne raffinerie nous augmenter  la production journalière et même annuelle. Pour le moment, nous tournons dans l’ordre 50 tonnes, nous voulons l’amener à 100 tonnes », a indiqué Ronald Harcourt Essingone, chef du personnel, à l’usine d’Olam Lambaréné.

 

Pour Alkesh Dubey, directeur de l’usine de Lambaréné : « Avec Siat, nous étions à 35 tonnes jours et là nous avons fait des efforts pour amener la production à 50 tonnes jour.  Nous voulons l’amener à 100 tonnes. Nous fixons les prix selon les cours du marché. Nous travaillons 7 jours sur 7 et 24 sur 24h par quarts ».

 

L’usine s’est également arrimée aux normes de protection de la nature. Avec notamment la mise en place d’une station de traitement d’eau usée.

« Toutes eaux usées sont stockées et traité avec différents ingrédients chimiques. Lorsqu’elle sort de là, elle compatible à l’environnement. Nous nous assurons que l’eau qui sort d’ici est propre comme celle de l’Ogooué. En dehors de ca, nous avons installé un processus de traitement d’eau de manière à assurer que nos employés, nos staffs, puissent avoir de l’eau potable.  Nous avons investit plus de 300.000 dollars pour obtenir ces facilités, a annoncé Doris Mba Obame, responsable QHSE de l’usine.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Or
Please enter your comment!
Please enter your name here