Libreville, le 2 octobre 2019 – Le ministre en charge de l’Économie,des finances et de la Solidarités nationales, Roger Owono Mba, a pris part ce jour à Yaoundé à la réunion du comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC) aux côtés des ministres de l’Economie et des Finances de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

A l’occasion de cette rencontre, les participants ont examiné l’évolution récente de la situation économique et financière de la CEMAC. Ils ont également procédé à l’analyse de la position des réserves de change et du rapatriement des devises, dans un contexte marqué par l’application de la nouvelle règlementation de change.

Par ailleurs, les ministres ont traité de la bonne exécution de la décision des chefs
d’Etat des pays membres de la CEMAC en ce qui concerne l’unification du marché
financier de la sous-région. « L’intégration est salutaire et les réformes à mettre en œuvre ne sont pas une option, mais une nécessité absolue pour avancer », a indiqué le ministre Roger Owono Mba lors des discussions.

Parmi les participants figuraient les représentants des institutions communautaires dont la Commission de la CEMAC, les membres de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) et de la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC) pour ne citer que ceux-là.

Pour rappel, l’UMAC compte six (6) membres dont le Gabon, la Guinée équatoriale, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo (Brazzaville) et le Tchad. L’organisation vise à créer les conditions d’un développement économique et social harmonieux, dans le cadre d’un marché ouvert et d’un environnement approprié.