Accueil A la Une ThIbaut Adjatys, un mercenaire de bas étage !

ThIbaut Adjatys, un mercenaire de bas étage !

272
0

Émargeant dans la lignée des mercenaires de la plume de caniveaux, qui écument les égouts  de palais, à l’image de putes de luxe, ce professionnel du chantage par voie de presse, vient de se découvrir comme nouveau fonds de commerce, le ministre d’Etat en charge de la justice et de l’intérieur, auprès duquel il multiplie des appels du pied, via des articles à charge, en vue de s’attirer les faveurs d’un potentiel bienfaiteur, en contrepartie d’achat de silence. Si la recette à souvent payée, cette fois ci, le sulfureux Thibaut Adjatys, s’est purement trompé de cible !

La calomnie comme moyen visant à contraindre ses cibles à négocier des transferts de fonds au bénéfice d’un mercenaire de la plume, c’est le process de ce personnage caricaturé par plus d’un, comme un véritable chômeur de luxe. Une recette qui a souvent marché, vue l’empressement de nombreuses de ses cibles à se refuser de voir leur honneur d’être arbitrairement trainé dans la boue.En bon artisan du chantage, Thibaut Adjatys chasse ses proies chez les gosses fortunes, susceptibles de répondre à ses appétits d’argent, gagné sur l’autel de la compromission, avec comme armes de guerre, l’injure gratuite, le mensonge et la diffamation.

Un jeu de dupe auquel le ministre d’Etat en charge de l’intérieur et de la justice se refuse certainement  à se prêter, en dépit de la multiplication d’assauts, sur fond de calomnie et d’injures publiques contre sa personne, dans lequel Adjatys s’échine à faire profession, sans parvenir à soutirer jusqu’ici le moindre kopeck à Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, qui reste de marbre, face aux gesticulations puériles de l’escrot au col blanc, qui pour se donner bonne conscience, tente de passer pour un donneur de leçons.

Le jeu d’Adjatys est bien connu par les gabonais de la diaspora, qui ne s’émeuvent plus de l’origine d’énormes fonds dont dispose ce bonhomme. Les fuites de ses communications téléphoniques avec l’un de ses comparses de même acabit, témoignent à plus d’un titre des pratiques controversées d’un duo de cons, qui ont fait de l’enrichissement facile, leur sport favoris.

Cher Adjatys, ton disque est rayé. Aucun transfert de fonds ne te parviendra à force d’injures et de calomnie contre le ministre d’Etat, Edgard Anicet  Mboumbou Miyakou. Cette pratique de la manche, enrobée de trafic d’influence, est révolue. Tu gagnerais à revisiter ta copie, en suppléant tes injures gratuites en demande d’aide, dont l’écho pourrait sans coup férir, permettre à Edgard MboumbouMiyatou d’accéder à ta véritable requête. Il n’y a pas de honte à solliciter un peu d’argent d’un aîné, sans être contraint à verser la diabolisation inutile. Seuls les idiots ne changent pas, cher Adjatys !

C’est un conseil gratuit !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Or
Please enter your comment!
Please enter your name here