Accueil A la Une Pourquoi mamba ne se penche-t-il pas sur le Cas Justin Ndoundagoye?

Pourquoi mamba ne se penche-t-il pas sur le Cas Justin Ndoundagoye?

296
0

Libreville, le 22 décembre 2018 (Gabon Infos)-dès son arrivée au ministère des transports, Justin Ndoundangoye avait suspendu 8 cadres maison depuis fin mai 2018, près de 7 mois après ces derniers n’ont jamais été entendus alors que la note de suspension disait vouloir auditer la Sogatra.
Notre ministre s’est substitué à la Cour des comptes et à la direction générale du budget  par le truchement des services chargée d’audit et des contrôles, en commettant un audit avec des personnes non habilitées pour faire ce travail.
Un rapport lui était remis depuis le 13 septembre 2018 par le fameux comité et présence du PCA au cours d’une séance ouverte à la presse.
jusqu’à ce jour, le rapport n’a pas été rendu public. La cour des comptes ayant produit déjà le tien sur la gestion 2017-2018. À quoi a servi ce énième rapport ? Si ce n’est pas de justifier une sortie d’argent de trop.
Pendant cette opération que l’on peut considérer comme une opération de communication, les bureaux ont été scellés certains bureaux,  ceux de l’agent comptable  et du chef de service comptabilité. Ont été cassés . Les auditeurs ont accédé aux ordinateurs de certains agents en leur absence.
Rappelons que durant la période où Patrick Assele est tombé malade, les comptes de la  Sogatra étaient géré par l’agent comptable et les conseillers financiers des ministres qui se sont succédé aux transports.
Ainsi, avant la suspension des 8 agents, le parc automobile au mois de mai était de 120 bus aujourd’hui il est passé à 15 bus. Le moratoire accordé a la Sogatra par la société d’assurance Axa de 50 millions le mois, due à une ardoise léguée par la gestion d’Alain Djoubi, qui se chiffrait à plusieurs centaines  millions.  Depuis mai, et les primes ne sont plus payées.
le 5 novembre 2018 le salaire d’avril a été payé, par le trésor public, l’argent a pris une direction inconnue.

À l’approche des fêtes de fin d’année, les agents ne sont pas toujours rentré en possession de leur salaire, ils ne savent plus à quel saint se vouer. il est plus qu’urgent qu’une solution rapide soit trouvée. Réunis en AG, les agents ont demandé le départ de toute la direction.
Les soupçons sont dirigés vers le DG Alphonse Oyabi Nyala et le DAF Leyoko Jasmin sous la protection des ministres de tutelle. Puisque depuis le mois de mai 2018, la Sogatra est gérée directement par le cabinet du ministre des transports. Même les recettes d’exploitation sont reversés au cabinet du ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Or
Please enter your comment!
Please enter your name here