Accueil A la Une Le Gabon célèbre la journée mondiale des droits de l’homme

Le Gabon célèbre la journée mondiale des droits de l’homme

96
0

A l’instar de la communauté internationale, le Gabon a célébré la journée  mondiale des droits de l’homme à la prison centrale de Libreville. Cérémonie présidée   par le ministre d’État à la justice et des droits humains,garde des sceaux,Edgard Anicet mboumbou miyakou.
Un événement, qui a une place capitale dans le programme d’action du gouvernement. Faux disent  les défenseurs des droits de l’homme.

De son côté la plateforme de la société civile a dénoncé l’instrumentalisation de la justice par l’executif. Et demander aux magistrats d’obéir  à la loi.
Tout en dressant un tableau sombre de la situation des droits de l’homme au Gabon. La plateforme de la société civile a demandé la libération des prisonniers politiques qui selon croupissent en prison depuis plus de deux ans.

En rappelle, la Journée des droits de l’homme est célébrée chaque année le 10 décembre, jour anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Cette année, la Journée des droits de l’homme marque la célébration du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, un document fondateur qui a proclamé les droits inaliénables de chaque individu en tant qu’être humain, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. Il s’agit du document le plus traduit dans le monde, disponible en plus de 500 langues.

Rédigée par des personnes issues de divers horizons juridiques et culturels et de toutes les régions du monde, elle présente des valeurs universelles et un idéal commun à atteindre par tous les peuples et par toutes les nations. Elle établit l’égalité en dignité et en valeur de tous les êtres humains. Cette déclaration et l’attachement des États à ses principes ont permis d’honorer la dignité de millions de personnes et de poser les fondations d’un monde plus juste. Bien que ses promesses doivent encore être pleinement réalisées, le simple fait qu’elle ait résisté à l’épreuve du temps démontre l’universalité de ses valeurs pérennes d’égalité, de justice et de dignité humaine.

La Déclaration universelle des droits de l’homme nous responsabilise tous. Les principes qui y sont inscrits sont tout aussi pertinents aujourd’hui qu’ils l’étaient en 1948. Nous devons défendre nos droits et ceux des autres. Nous pouvons agir au quotidien pour défendre les droits qui nous protègent tous et ainsi promouvoir l’appartenance de tous les hommes à la famille humaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Or
Please enter your comment!
Please enter your name here