Accueil A la Une Gabon: lettre ouverte d’un collectif de journalistes au ministre de la communication

Gabon: lettre ouverte d’un collectif de journalistes au ministre de la communication

418
0
test1

Collectif des Journalistes et des
Représentants des associations de la communication Tel : 07 44 14 54 / 06632220

Libreville, le 21 Mai 2019

A La Haute Attention
du Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique,
et de la Poste

Objet : Refus de caution à l’infantilisation des journalistes, dans la désignation de nos représentants à la commission de la subvention 2019.
Monsieur le Ministre,
Nous avons le respectueux honneur de venir auprès de votre bienveillance, vous faire acte de notre constatation, sur fond de regret, des agissements de certains cadres du département dont vous avez la lourde charge, qui semblent se complaire dans des pratiques d’infantilisation des communicateurs.
L’un des derniers actes en date, est la désignation, en toute opacité, mieux, sur le dos de la corporation, de ceux sensé être nos représentants, et non les alliées d’une caste de cadres du ministère, au sein de la commission chargée de la subvention à la presse, édition 2019.
Jusqu’à ce jour, nous continuons à ignorer, les critères qui ont présidé à leur désignation, et qui n’ont curieusement fait l’objet d’aucune communication officielle. Difficile pour tout communicateur, non associé au secret, alors que ces critères de désignation ne devraient souffrir de zones d’ombre, d’être au fait, de qui a réellement désigné qui, au point de soupçonner un copieux processus de cooptation à la tête du client, dont seuls certains cadres de votre ministère, ont vraisemblablement le secret.
Autant les pratiques assimilables, dénoncées dans la gouvernance politique, et auxquelles nous ne saurons émarger, sur fond de silence complice.
Au-delà de la simple dénonciation, nous choisissons en termes de contribution à cette œuvre perfectible, de porter à votre connaissance, ceux dont nous, Collectif des Journalistes et des Représentants des associations des professionnels de la communication, avons choisi, loin du pouvoir discrétionnaire dont nous remettons en cause, la qualité d’agir.

PRESSE EN LIGNE :

Marc Ulrick MALEKOU-MA-MALEKOU, Directeur de Publication de Mazleck Info, membre fondateur et ancien président du Réseau gabonais des journalistes des droits de l’Homme, dont nous joignons en annexe, le récépissé de reconnaissance du ministère de l’Intérieur.

PRESSE PAPIER
Achille Patrick DINDOUMOU, Directeur de Publication du Scarabbée, membres du réseau des journalistes gabonais pour le Développement.

Confiance dans votre sens élevé d’équité et d’équilibre, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre profond respect.

Les signataires dont la liste est jointe en annexe.

Ampliation :
Premier Ministre.
Directrice Générale de la Communication.
Secrétaire Générale du Ministère de la Communication.

test1

LAISSER UN COMMENTAIRE

Or
Please enter your comment!
Please enter your name here