Accueil A la Une Gabon : le gouvernement et la FAO vont lancer le recensement général de...

Gabon : le gouvernement et la FAO vont lancer le recensement général de l’agriculture (RGA) le 1er aout 2019

281
0
une plantation de banane
test1

Libreville, le 27 juin 2019 (Gabon Infos)-Ils sont statisticiens, informaticiens et communicants,  ils  sont réunis pour apporter leur soutien et encadrement aux préparatifs de lancement du projet  de recensement de l’agriculture au Gabon.  C’est au cours d’une mission d’experts internationaux de la FAO effectuée à Libreville au mois de mai que Paul Ngoma Kimbassa, coordonnateur  du projet a annoncé l’éminence d’un recensement générale de l’agriculture (RGA).

Paul Ngoma Kimbassa, coordonnateur du  projet  à la FAO «  le RGA c’est le recensement générale de l’agriculture c’est une investigation  de grande envergure. C’est la première fois que le Gabon réalise un recensement de l’agriculture par dénombrement exhaustif parce qu’il y’a eu un recensement dans les années 1972-73 par sondage.  Ce recensement  se fait conforment au programme mondial du recensement de l’agriculture 2020 préconisé par la FAO ».

L’importance et le potentiel que présente  le secteur agricole dans le milieu rural et dans la croissance  économique suscite un intérêt  particulier des gouvernants.

« Le défi qui est lancé au gouvernement du Gabon un défi auquel la FAO a accepté d’accompagner le Gabon à toutes les phases de cette opération. Et la finalité c’est de mettre à la disposition du grand public les livrables. C’est-à-dire mettre cette information  à la disposition des preneurs de décisions et  du grand public. Donc nous allons prendre des dispositions pour publier, traiter, analyser et pour publier les résultats définitifs ».

Confronté à un manque d’informations et de données statistiques sur l’agriculture, le Gabon peine à formuler des politiques agricoles efficientes par défaut d’informations complètes  fiables et à jour capables d’éclairer les décisions importantes.

« Le 1er  aout commence la collecte des données jusqu’au mois de novembre. L’approche qui a été retenue  pour le Gabon c’est l’approche  modulaire qui est un recensement   qui va se dérouler en plusieurs phases. Nous sommes au niveau de la première phase, c’est la phase d’administration de modules centraux », indiqué Paul Ngoma Kimbassi, coordonnateur du projet à la FAO.

Pour y parvenir, le gouvernement gabonais a obtenu un appui  de la Banque Mondiale pour la mise en œuvre de ce RGA.

 

 

 

 

 

 

 

test1

LAISSER UN COMMENTAIRE

Or
Please enter your comment!
Please enter your name here